Retour à la liste des articles
31 déc. 2018

Cannes Séries, le nouveau festival cannois

Adossée à l’aura du MIPTV, en partenariat avec CANAL+ et Reed Midem, cette nouvelle manifestation a un objectif clair : faire de Cannes la Capitale mondiale des séries. du 5 au 10 avril 2019

Pour le maire de Cannes, « cet événement a vocation à devenir le premier Festival International des Séries dans le monde. » Et de poursuivre : « La série est un genre majeur, culturel, artistique et économique. Organiser un événement à la hauteur de l’enjeu est un défi. Nous le relevons ».

Ce nouveau festival fédérateur et créatif réunira artistes, professionnels et grand public autour d’une sélection internationale sur 7 jours.

« Cannes a tout pour réussir. Il n’y a pas de festival international des séries dans le monde, il y a donc une opportunité et pour nous, l’évidence c’est Cannes »,

Un événement populaire.
Ouvrir l’événement au plus grand nombre, c’est la volonté affichée par David Lisnard. C’est aussi la feuille de route fixée à l’association organisatrice de ce nouveau rendez-vous culturel majeur de l’agenda cannois. Le public, friand et consommateur de séries, sera pleinement associé à l’événement, notamment au travers :

- Du prix du public pour récompenser les séries préférées des spectateurs et internautes.
- Cannes Sérivores : programmer des séries partout et pour tous
Des salles dans toute la ville,
Des projections en journée et soirée,
Une nuit des sérivores,
Plus de 200 séances gratuites,
- Débats, masterclass et rétrospectives…

Pour la Mairie de Cannes, le festival s’inscrit dans le projet de développement de la filière des industries créatives et audiovisuelles « Cannes on air » qui prévoit un grand campus, avec des formations dans les métiers créatifs. Elles seront ouvertes à la rentrée 2019, dans le cadre d’un partenariat avec la célèbre University of California Los Angeles (UCLA) pour l’organisation d’une résidence d’écriture à destination des professionnels.

« La série est devenue un marché à très fort enjeu culturel, économique, social, événementiel, identitaire…« , a lancé le Maire de Cannes, qui portait ce projet de festival depuis trois ans. «Pour qu’il y ait un grand festival, il faut répondre aux fondamentaux de l’événementiel. Accueillir un événement international n’est pas incantatoire ».

Quant au budget « il est évalué à 4 millions d’euros ». Précisant être en discussions avec de nombreux partenaires privés en plus de la Région PACA et du Département 06, David Lisnard, ne «désespère pas que l’État dans une approche impartiale soutienne ce projet ».